Une dimension humaniste et politique d’émancipation

Dans un contexte de recul du débat d’idées et de bouleversements des repères, les activités sociales et l’IFOREP réaffirment leur appartenance au mouvement d’éducation populaire, et à leur dimension humaniste et politique d’émancipation.

CNAJEP_logoeducpop_B1_site   CNAJEP_logoeducpop_B2_site

L’éducation populaire constitue le ciment de nos actions pour :

  • Comprendre le monde dans lequel nous vivons ;
  • Mieux se situer dans sa vie professionnelle, sociale et personnelle ;
  • Être Acteur/ Auteur de la société.

 Les principes mis en œuvre

  • Considérer le stagiaire comme un acteur citoyen ;
  • Favoriser l’accès du plus grand nombre à la culture, aux connaissances, aux mutations de notre temps ;
  • Permettre à chacun de s’exprimer, analyser, connaître des enjeux de notre société ;
  • Encourager le développement de l’esprit critique ;
  • S’engager dans la prise de responsabilité au sein des organismes sociaux (le par et le Pour)

Les traductions en formation

  • une démarche participative ;
  • Une approche pluridisciplinaire des contenus ;
  • Une diversification des intervenants ;
  • Des méthodes et rythmes adaptés ;
  • La confrontation d’idées ;
  • Des temps d’appropriation ;
  • Des activités culturelles inscrites dans toutes les actions de formation.

L’éducation populaire, tout un monde…

  • Un mouvement que portent de nombreuses associations ;
  • Une volonté commune de travailler au partage des savoirs ;
  • Une finalité de transformation sociale ;
  • Une action citoyenne ;
  • Une dimension humaniste et politique d’émancipation.

Pour aller plus loin…

  • L’éducation populaire aujourd’hui en France. La part des électriciens et gaziers, Les cahiers de l’IFOREP,n° 96, 2000
  • La bibliographie sur l’éducation populaire dans la rubrique « se documenter »
  • L’exposition 100% Educ’pop dans la rubrique « se documenter »
  • Les mots croisés sur l’éducation populaire dans la rubrique « se documenter »
  • La page « partenaire »